LA VIE EN STAGE : LES TÉMOIGNAGES

Promotion 2022-2023

 Retrouvez ici les quelques témoignages collectés auprès de nos apprenants de la FCIL-AQUITAPRO pendant leur mobilité européenne : leurs impressions sur ce stage en Europe ; leur vie dans le pays d’accueil ; l’adaptation à la culture et aux habitants… tout pour mieux comprendre cette aventure avec la FCIL-AQUITAPRO !

Geonah – stage de 6 mois à Lleida, Espagne

Bac pro Métiers de la sécurité, lycée La Ruche – Stage dans une entreprise de sécurité

(Réponse à un questionnaire de suivi de mobilité)

J’ai appris avec la mobilité européenne à devenir plus autonome au quotidien. J’ai eu le sentiment d’avoir grandi et de me sentir plus utile au sein d’une entreprise.

L’autonomie pour moi a été un objectif atteint avec succès car je me suis rendu compte que cela était possible à n’importe quel âge.
Mon amélioration dans la langue du pays. Pour moi, c’est l’espagnol. J’ai appris très vite à parler avec des phrases construites en espagnol. Je me faisais comprendre par les autres.
J’ai pu m’améliorer dans ma filière et j’ai pu apprendre la partie management de la sécurité privée.

J’ai appris à vivre pour moi-même, j’ai travaillé pour moi et je me suis rendu compte que le regard des personnes est très différent. En Espagne, je me sentais pas jugé, j’avais le sentiment de vivre ma vie sans me sentir moqué. Je me sentais grand et je pense que j’ai appris en 7 mois, plus que durant mes années de
collège et de lycée.

Si je pouvais, je resterais 1 an, au lieu de 6 mois, car il y a beaucoup de choses à apprendre de la culture, de soi-même mais également de son travail.

Pendant mon stage, j’ai pu faire toutes les activités que mon directeur de stage voulait que je fasse. C’est-à-dire apprendre le management d’une entreprise de sécurité privée.

Si je devais refaire mon Erasmus+, je resterai un an complet, puis je serais moins timide. Je profiterais de la vie en Espagne tout en faisant attention à moi. Mais je serais plus libre et moins timide dans la vie de tous les jours. Je sais qu’au fond de moi, cela serait compliqué car je suis timide et peu expressif.

Je suis extrêmement heureux de mon année. Je suis ravi, joyeux tous les synonymes qui se rapprochent du mot «joie». J’ai appris beaucoup de choses, rencontré des personnes merveilleuses et je suis fier de moi, de mon évolution ainsi que de mon apprentissage dans la langue espagnole. De plus, mon stage a été une source pour apprendre mon futur métier. J’ai vraiment adoré et profité jusqu’au dernier jour de mon stage.

Geonah 🙂

Margherita – stage de 6 mois à Barcelone, Espagne

BTS Tourisme, lycée d’hôtellerie et de tourisme de Gascogne – Stage dans un hôtel

Je m’appelle Margherita, j’ai 22 ans et je suis en train d’effectuer mon stage dans une auberge de jeunesse à Barcelone.

Tout se passe super bien ici, la ville est très dynamique, il y a tellement d’activités à faire.

J’ai essayé de tout : surf, beach-volley, méditation à la plage à l’aube, festival de musique, cours de bachata… On ne s’ennuie jamais !

Mon stage se passe très bien ; je m’entends bien avec toute l’équipe et j’aime beaucoup travailler dans une auberge de jeunesse. Les clients viennent de tous les coins du monde, c’est vraiment intéressant de parler avec eux de leurs voyages, leurs histoires…

J’ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, qui font partie de ma vie de tous les jours ici. J’ai beaucoup amélioré mon espagnol grâce à eux, et, maintenant, je me sens beaucoup plus à l’aise avec la langue. Bon, je vous avoue que je parle plus argentin que castillan (à cause de mes rencontres et de mes colocataires) !

Mon tuteur de stage m’a proposé de  rester travailler à l’auberge après mon stage et j’ai décidé d’accepter sa proposition, car je me sens vraiment bien à Barcelone ! J’ai commencé petit à petit à construire ma petite vie ici, j’ai un travail qui me plaît, mon groupe d’amis, un copain… Je n’ai certainement pas envie de partir maintenant. Je me sens bien dans cette ville !

En tout cas, je suis très heureuse d’avoir choisi de participer à la FCIL-AQUITAPRO, car cela m’a permis de vivre une expérience inoubliable que je conseille vivement à tous les étudiants qui veulent améliorer une langue en découvrant un nouveau pays.
Je remercie tous les organisateurs d’Aquitapro pour cette opportunité ! 🙂

Lena- stage de 6 mois à Oslo, Norvège

Mention complémentaire Cuisinier en dessert de restaurant, lycée Biarritz Atlantique – Stage en pâtisserie

Bonjour,

Actuellement en Norvège, j’entame mon troisième mois de mobilité à Oslo, et je suis toujours émerveillée par ce pays, avec de très beaux paysages et de très beaux musées.

Les Norvégiens et Norvégiennes sont très gentils, et je me suis bien adaptée à la vie ici (il fait froid, mais c’est très supportable !).

Mon stage ce passe super bien : j’ai été très bien accueillie par tout le monde, il y a beaucoup de nationalités différentes (pas mal de Français, aussi). J’ai beaucoup appris en quelques mois niveau langue mais aussi (et surtout !) niveau pâtisserie : de nouvelles techniques, de nouvelles saveurs…

Je viens de revenir de quelques jours passés à Lillehammer, ça était incroyable ! J’ai peu faire de la luge et voir des aurores boréales.

Petit conseil pour ceux qui hésitent entre certains pays nordiques : la Norvège est incroyable !!

Justine – stage de 6 mois à Rovaniemi, Finlande

BTS Tourisme, lycée d’hôtellerie et de tourisme de Gascogne – Stage dans le tourisme

Bonjour,
Alors je vais sûrement me lancer dans un long mail, il y a tellement de choses à dire sur mon premier mois de stage. Une chose est sûre, c’est que je ne m’ennuie pas, je suis très occupée et je découvre chaque jour de nouvelles choses.
L’arrivée ici a été très facile, j’ai découvert dans un premier temps un bel appartement, très grand, bien situé, avec des colocs super sympas et accueillantes (nous sommes 6 filles, chacune notre chambre et l’appartement est grand donc on a suffisamment de place).
Ensuite, l’accueil de l’entreprise. Je n’ai jamais été aussi bien accueillie lors d’un stage. On m’a directement mise très à l’aise, l’équipe a été super (malgré un petit bizutage très marrant).
Dès mon premier jour, un tour privé pour aller voir les aurores boréales était prévu. Mon chef m’a demandé si je souhaitais y aller, je n’ai pas réfléchi une seule seconde et j’ai accepté. Je me rappellerai toute ma vie de cette soirée. Nous avons vu des aurores incroyables, pour une première fois j’ai été extrêmement chanceuse. Car oui, il arrive souvent qu’on soit déçu quand on découvre les aurores boréales pour la première fois. Nous ne pouvons voir à l’œil nu les couleurs qui ressortent sur les photos. Donc malgré ce que l’on pense, on ne voit pas vraiment cette couleur verte à l’œil nu mais on voit une lumière jaillir du ciel et c’est tout aussi impressionnant. C’était donc une première journée de stage assez incroyable. Mais je n’étais bien évidemment pas au bout de mes surprises !
Les jours suivants ont été fabuleux, j’ai pris part à des visites guidées en tout genre pour voir ce que l’entreprise propose.
J’ai donc été à la ferme de rennes (j’ai appris le mode de vie des rennes et plein d’anecdotes très intéressantes).
J’ai aussi été à la ferme des huskies, où j’ai pu faire un petit tour, pas en traîneau puisque la neige n’est pas encore arrivée mais dans des sortes de petits karts. A savoir que ces chiens ont besoin de faire énormément d’exercice donc ils ne sont bien évidemment pas maltraités ou utilisés pour le tourisme.
J’ai aussi été au zoo de Ranua, où l’on peut voir plein d’animaux arctiques. C’est un plaisir d’apprendre sur toutes les espèces qui s’y trouvent.
J’ai aussi pris part à plusieurs randonnées dans des parcs naturels, où le guide principal nous apprend la faune et la flore présente, ce qu’on peut manger en cas de survie, etc.
Bref, j’apprends et je découvre encore peu à peu toutes les activités proposées par l’entreprise.
Après avoir accompagné plusieurs fois les guides principaux, j’ai moi même pris en charge des groupes de clients, supervisée par mon chef. Les visites se passent toujours très bien, et mon chef semble content de mon travail. Faire les visites guidées, c’est ce que je préfère, je réalise d’autant plus que j’adore ce métier et qu’il est fait pour moi. Alors lorsqu’il est allié avec une part de « wilderness » c’est encore mieux et je profite de chaque instant !
Au delà de la partie visites guidées, j’ai aussi d’autres missions. J’ai déjà réalisé plusieurs documents d’appui pour les nouveaux guides qui commencent la saison. Par exemple, un petit livret avec tous les animaux présents au zoo de Ranua avec des explications ou des anecdotes sur chacun d’eux. Je suis aussi en train de faire un livret explicatif sur les Huskies.
J’ai fait aussi pas mal de documents canva à afficher dans l’office, etc.
Bien évidement, en tant que stagiaire j’ai aussi des tâches moins agréables, mais néanmoins très utiles. Disons que j’aide à la préparation de la grande saison qui arrive en décembre. Par conséquent, j’ai dû préparer les sacs de chaque guide, préparer les boites de secours qui se trouveront dans les voitures, j’ai réparé les chaussures qu’on prête, j’ai scié des tubes pour la pêche sur glace. Ce n’est pas la meilleure partie du stage mais au moins ça me montre toute l’étendue du travail et je me rends très utile. Ça me sert aussi à être plus débrouillarde et polyvalente.
Et ce n’est pas tout. Au tout début du stage mon chef m’a donné la mission de créer une visite guidée de la ville de Rovaniemi en fatbike. Au début, je pensais que c’était pour que je connaisse mieux la ville, et que j’en découvre tous les attraits. J’ai donc réalisé l’itinéraire, choisi les points d’intérêt etc. C’est quelque chose que je maîtrise puisque lors de mon BTS nous avons appris à préparer ce genre de visite guidée. Une fois le travail quasiment terminé, j’ai appris que finalement cette visite allait être faite à un client qui avait cette demande particulière. J’ai été vraiment fière de voir que mon chef me faisait confiance au point de vendre la visite que j’avais créée. La semaine avant la visite a été plutôt stressante, j’ai dû tester plusieurs itinéraires pour voir lequel allait être le plus facile et accessible. (20km de vélo, avec comme arrêt obligatoire le village du père Noël). Seulement, pour aller au village du père Noël, il y a une grosse montée, assez difficile, j’ai donc testé tous les parcours différents pour choisir le plus facile. Cette visite s’est déroulée hier (samedi 19 novembre). J’étais vraiment très contente de pouvoir la faire en tant que guide principale. Sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu. Notre client n’était pas en bonne forme physique, alors à mi parcours nous avons dû faire demi tour. J’avais bien remarqué qu’il était en difficulté, alors avant la grande montée prévue, je lui ai demandé comment il se sentait et comment il envisageait la suite de la visite. Je voulais qu’il prenne du plaisir, mais ça avait plutôt l’air d’un calvaire physique… nous avons donc pris la décision de faire demi tour et d’aller au village du père Noël en voiture. Forcément je suis un peu déçue de ne pas avoir pu offrir la visite comme je l’avais souhaitée, mais le point positif est que j’ai su gérer la situation. Le client est tout de même reparti très content, c’est l’essentiel. J’aurais certainement l’occasion de refaire cette visite à d’autres clients, cette fois-ci, on mentionnera bien qu’il s’agit d’une sortie plutôt sportive, on apprend de ses erreurs.

Voilà en gros pour la partie stage, tout se passe vraiment bien, je suis plus que ravie!!

Pour la partie vie personnelle, en tant que grande sportive, il m’était indispensable de trouver un endroit pour continuer mon sport, le crossfit.
Quel plaisir de découvrir qu’il y avait une salle dédiée à seulement 5 minutes à pieds de mon appartement. J’y suis donc allée pour faire un cours d’essai qui s’est très bien passé, je me suis donc inscrite. Au début, le côté social a été compliqué. Les Finlandais sont très réservés alors au début lorsque je disais bonjour ou au revoir, on ne me calculait pas vraiment. (Sauf les coach qui ont été très accueillants). Mais peu à peu la situation s’améliore, comme j’arrive à y aller régulièrement, on me reconnaît et je discute de plus en plus avec les adhérents. Je suis donc super contente de me faire une place au sein de cette salle. Je prends part aussi aux événements qu’ils organisent, par exemple samedi prochain il y a une compétition de prévue et je m’y suis inscrite. Du coup je suis super contente à ce niveau-là aussi !
Et puis pour l’autre partie sociale, les sorties, les soirées. Je sors principalement avec mes collègues, on s’entend tous très bien donc on va souvent prendre une bière en débauchant dans le pub d’en face. On va aussi se promener, faire des courses ou des saunas donc je suis bien occupée et bien entourée.
Voilà vous savez absolument tout de mon premier mois de stage, je me suis peut-être emportée sur les explications…
Je suis tellement heureuse et reconnaissante de pouvoir vivre cette expérience !
Justine

 

Autres témoignages

Promotion 2016-2017

Promotion 2016-2017

LA VIE EN STAGE : LES TÉMOIGNAGESPromotion 2016-2017Le retour d'expérience de nos apprenants partis en 2016 / 2017. Les témoignages, réalisés pendant leur mobilité européenne, sur cette aventure exceptionnelle, leur stage, leur vie dans un pays d'Europe pendant 6...

Promotion 2015-2016

Promotion 2015-2016

LA VIE EN STAGE : LES TÉMOIGNAGESPromotion 2015-2016Les témoignages de nos apprenants partis en 2015 / 2016 : retour sur leur expérience de mobilité européenne avec la FCIL-AQUITAPRO, leur stage et leur vie sur place dans un autre pays d'Europe.Nicolas - stage de 6...